Etablissement primaire et secondaire Chavornay et environs

Soutien aux élèves

Pédagogie spécialisée

Pour qui ?
Elèves soutenus mais qui rencontrent néanmoins des difficultés importantes d’apprentissage qui ne leur permettent pas d’atteindre les objectifs du PER
Elèves au bénéfice d’un MATAS
Elèves dans une circonstance particulière
Elèves allophones

Quoi ?
La pédagogie spécialisée permet à certains élèves de progresser dans les apprentissages, de soigner l’estime de soi et d’atteindre les objectifs du PER ou les objectifs adaptés décrits dans leur programme personnalisé.
Les mesures ordinaires de pédagogie spécialisée sont attribuées par le Conseil de direction aux élèves selon leurs besoins et en fonction des ressources disponibles .
Ces élèves sont placés dans des classes traditionnelles. Les mesures sont données, soit sous la forme de co-enseignement ou d’appuis intégrés en classe, soit sous la forme d’un suivi hors classe, individuel ou par groupe. L’enseignant-e spécialisé-e est garant du programme personnalisé de l’élève, de l’adaptation des objectifs et de l’évaluation. Il-elle participe au Conseil de classe.
A partir de la 5P, les élèves au bénéfice de mesures ordinaires d’enseignement spécialisé peuvent être groupés dans la même classe afin d’améliorer l’efficacité de leur suivi. Dans toutes ces classes, la progression des apprentissages et les exigences sont maintenues pour les élèves qui suivent l’enseignement “régulier”.

Comment ?
L’équipe de réseau pluridisciplinaire définit le programme personnalisé de l’élève en concertation avec les parents.

Cours intensifs de français

Pour qui ?
Pour les élèves allophones

Quoi ?
Prise en charge des élèves individuellement ou en petit groupe pour les cours intensifs de français.

Comment ?
En 1-6P, Un-e enseignant-e par collège est nommé-e pour prendre en charge l’appui et le CIF. Il-elle est nommé-e « enseignant-e d’appui ».
En 7P-9S, un groupe accueil est prévu à la grille horaire pour les élèves allophones.
Les enseignant-e-s de CIF participent aux conseils de classe pour donner leur point de vue sur les difficultés rencontrées.

Aménagements

Pour qui ?
Elèves bénéficiant déjà de mesures de soutien de l’établissement et rencontrant des difficultés régulières dans une ou plusieurs disciplines.
Elèves ayant des difficultés reconnues de type « DYS » (bilan obligatoire)
Elèves ayant un Haut Potentiel Intellectuel (bilan obligatoire)
Elèves allophones après 6 mois à un an de cours CIF
Elèves dans une circonstance particulière

Quoi ?
Les aménagements sont une mesure de compensation des désavantages. Celle-ci peut être définie comme la neutralisation ou la diminution des limitations occasionnées par un handicap. Elle désigne l’aménagement des conditions dans lesquelles se déroulent les apprentissages et examens et non une adaptation des objectifs de scolarisation (CIIP, 2015).

Comment ?
Les aménagements sont décidés par la direction sur préavis du réseau pluridisciplinaire. Ils ne touchent pas aux objectifs du PER et l’évaluation, la promotion et la certification sont ordinaires. Il sont mis en places par les enseignant-e-s dans tous les cours où ils sont nécessaires.
Il peut s’agir, par exemple, d’un temps supplémentaire pour la réalisation des travaux écrits, d’une lecture orale des consignes, d’un fractionnement des tâches, etc.

Atelier pour élèves HPI

Pour qui ?
Un atelier pédagogique spécifique est mis en place au sein de notre établissement pour les élèves ayant un haut potentiel intellectuel en difficulté d’apprentissage et/ou d’adaptation scolaire.

Quoi ?
Cette prise en charge est organisée en groupe, à raison de 2 périodes hebdomadaires sur un après-midi pour les élèves de 3P à 6P et sur la pause de midi pour les élèves de la 7P à la 11S. Les horaires précis sont communiqués à la rentrée scolaire. Le cours a lieu au Verneret, les élèves des villages profitent des transports scolaires mis en place par les communes.

Comment ?
L’admission est proposée par le réseau pluridisciplinaire de l’enfant et décidée par la direction. La décision se fonde sur la demande motivée des parents, sur le rapport pédagogique établi par la maîtresse ou le maître de classe de l’élève ainsi que sur le rapport attestant du haut potentiel effectué par un-e psychologue.